Josette Desclercs Abondio

Josette Desclercs Abondio

Née le 18 juillet 1949, en Côte d’Ivoire, Josette Desclercs Abondio, titulaire d’un CAPES en Lettres Modernes, est enseignante, formateur à la retraite et ceinture noire de Karaté Shotokan.

Elle se consacre désormais à sa carrière d’écrivaine et à la vie associative.

Vie professionnelle :
1973 – 1993 : professeur de Français et de technique d’expression dans des lycées d’État, formateur de formateurs, encadreur au CAPES pratique, conseiller pédagogique, membre de la Commission du choix des manuels scolaires, membre et président de jury au CAPES, à l’Éducation Nationale.
1993 – 2003 : enseignante contractuelle au Centre de formation de la Banque Africaine de Développement (BAD).
2003 – 2018 : libraire et responsable de la librairie spirituelle et ésotérique Soleika, Chemin de vie.

Voyages d’étude :
1982 : participation au Programme des Leaders, Carrefour Afrique, aux États Unis d’Amérique, dans cinq villes américaines, organisé par le Centre Culturel Américain.

Vie syndicale et associative :
1973 – 1993 : secrétaire générale de sous-sections du Syndicat des Enseignants du Second degré (SYNESCI), personne ressource, en appui au Bureau National, chargée de la mobilisation et de la question du genre ; à ce titre elle a représenté le syndicat des Enseignants dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest et en Inde (New Delhi, Bangalore) à des conférences et séminaires sur l’implication des femmes enseignantes dans le processus du développement en Afrique.
1984 – 1993 : responsable de club de sport et d’Arts martiaux,
1987 – 1988 : présidente de la Fédération de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires.
1990 – 1992 : responsable de la formation et de la mobilisation des femmes au sein de son parti politique, le PIT (Parti Ivoirien des Travailleurs).
1993 : première publication d’écrivaine.
1994 – 1996 : trésorier, chargée de la commission Formation et Encadrement de Cauris femmes, association vouée au crédit et à l’encadrement des femmes en milieu défavorisé.
1998 : membre de l’association Femmes Leaders, pour le leadership féminin.
1997 – 2000 : présidente de l’Association des Écrivains de Côte d’Ivoire (AECI).
2000 – 2019 : conférencière et organisatrice de conférences au sein de sa librairie spirituelle pour le développement et le renforcement des capacités personnelles et spirituelles. Éditorialiste de Scrib Spiritualité dans Scrib Magazine. Publication d’articles dans les magazines Scrib Magazine et Femme d’Afrique.
À ce jour, Vice-Présidente du Conseil d’Administration de AUDACE-CI (Appui Au Développement de l’Art de la Culture et de l’Éducation en Côte-d’Ivoire) et membre du Club d’Écrivaines Plumeria (CEP).

BIBLIOGRAPHIE :
Romans : « Kouassi Koko… ma mère » éditions Edilis, 1993 ; « Aurore » sous le pseudonyme Eva Stone, éditions NEI, 1998 ; « Quand la cascade entraîne les cœurs » sous le pseudonyme Eva Stone, éditions NEI, 1999 ; « Le jardin d’Adalou, éditions Les Classiques Ivoiriens, 2012.
Nouvelles : « Meurtre par procuration », nouvelle Amina, 1995. « Haïti toujours » dans Des Paroles pour Haïti, nouvelle, NEI, 2010 ; « Tant qu’elle aime » recueil de nouvelles, éditions Les Classiques Ivoiriens, 2014 ; « La belle Lucie », Femme d’Afrique, nouvelle 2016 ; « Tant va la cruche à l’eau… », Femmes d’Afrique, nouvelle 2016.
Jeunesse : « Le rêve de Kimi » éditions NEI, 1999 ; « Le royaume du cœur », éditions les Classiques Ivoiriens, 2012 ; « La dernière ruse de compère Araignée », Les Classiques Ivoiriens, 2013.
Théâtre : « Ma Djiba Tignan » inédit ; « Mais… Où étaient nos dieux ? » Inédit « De l’autre côté du fleuve », Inédit, jouée en 1999 ; « Sous nos yeux », 2015, éditions Sanwibook.

  • 18 juillet 1949
  • Femme
  • 5